Ecole Doctorale

Langues Lettres et Arts

Spécialité

PRATIQUE ET THEORIE DE LA CREATION LITTERAIRE ET ARTISTIQUE

Etablissement

Aix-Marseille Université

Mots Clés

Robert Kramer,filmer,spectateur,cinéma,expérience,temps

Keywords

Robert Kramer,filming,spectator,cinema,experience,time

Titre de thèse

Partie pratique de la thèse : réalisation du film 'Ne me guéris jamais'.Partie théorique de la thèse : Robert Kramer et la quête d'une ligne incandescente qui traverse le temps.
Practical part of the thesis : production of the film 'I will never heal'.Theoretical part of the thesis : Robert Kramer and the quest for an incandescent line through time.

Date

Vendredi 16 février 2024 à 10:00

Adresse

Bâtiment Turbulence 3, place Victor Hugo 13331 Marseille Cedex 03 salle 004

Jury

Directeur de these M. Thierry ROCHE Aix Marseille Université
Rapporteur M. José MOURE Université Panthéon Sorbonne, Paris 1
Rapporteur Mme Nicole BRENEZ Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3
CoDirecteur de these M. Tariq TEGUIA Neffa films
Examinateur Mme Pascale CASSAGNAU Centre national des arts plastiques
Examinateur M. Richard COPANS Les Films d'ici

Résumé de la thèse

Mon étude retrace le parcours du cinéaste Robert Kramer, de ses premiers films réalisés aux Etats-Unis à la fin des années 60, à ses derniers essais cinématographiques réalisés en France dans les années 90. Tout au long de sa vie, Robert Kramer a consigné énormément de notes dans des carnets. En les parcourant, année après année, nous suivons le cheminement de sa pensée qui se réactualise sans cesse. L'engagement du cinéaste dans le monde se manifestait à travers la réalisation de ses films. Dans un de ses carnets, écrit en 1996, une phrase mise en exergue par le cinéaste a attiré mon attention : « Une ligne incandescente qui traverse le temps. » Ces mots résonnent avec une recherche personnelle qui a pris forme dans la réalisation du film Ne me guéris jamais. J'ai choisi comme fil conducteur de ma thèse de retrouver quelle est cette ligne incandescente évoquée par le cinéaste. Pour cela, j'ai mené une enquête dans les archives de Robert Kramer à l'IMEC et j'ai interrogé des personnes qui l'ont connu. Son œuvre cinématographique est indissociable de sa vie. Aussi, à travers ces pages, se dessine un portrait du cinéaste.

Thesis resume

My study tracks filmmaker Robert Kramer's journey, from the first movies that he directed in America at the end of the 1960s, to the last film essays that he made in France during the 1990s. Throughout his life, Robert Kramer kept numerous records in his notebooks. As one goes through them year after year, one follows his constantly evolving thought process. The filmmaker's commitment to the world manifested itself through the films that he made. In one notebook, written in 1996, a phrase highlighted by the filmmaker attracted my attention: 'an incandescent line through time'. These words resonate with a personal quest of mine, which took shape in my film I Will Never Heal. The common thread that I have chosen for my thesis is the search for the 'incandescent line' mentioned by the filmmaker. To this end, I have researched Robert Kramer's IMEC archive, and spoken with people who knew him. His cinematographic body of work cannot be viewed as separate from his life, thus through these pages unfolds a portrait of the filmmaker.