Ecole Doctorale

ESPACES, CULTURES, SOCIETES - Aix Marseille

Spécialité

Géographie

Etablissement

Aix-Marseille Université

Mots Clés

Innovation,Système régional d'innovation,PACA,Crise économique,Vulnérabilité,Résilience

Keywords

Innovation,Regional innovation system,PACA,Economic Crisis,Vulnérabiliity,Resilience

Titre de thèse

Le système régional d'innovation de la région PACA : vulnérabilité et résilience territoriale dans un contexte ante et post crise économique
Regional innovation system of PACA : territorial vulnerability and resilience in economic crisis time

Date

Vendredi 28 février 2020 à 14:00

Adresse

Maison méditerranéenne des sciences de l'homme 5 Rue Château de l'Horloge 13090 Aix en Provence Salle Duby

Jury

Directeur de these Mme Sylvie DAVIET Aix-Marseille Université
CoDirecteur de these M. Alexandre GRONDEAU Aix-Marseille Université
Examinateur Mme Christine LIEFOOGHE Université de Lille Sciences et Technologies
Examinateur M. Boris GRéSILLON Aix-Marseille Université
Rapporteur M. François BOST Université de Reims Champagne-Ardenne
Rapporteur M. Frédéric LERICHE Université de Paris Saint Quentin en Yvelines

Résumé de la thèse

En 2007, la crise des subprimes a plongé le monde dans une période de crises multiples aux effets sociaux-économiques et territoriaux dévastateurs. Dans ce contexte, l’innovation a acquis une importance accrue en tant qu’instrument de relance économique et de progrès social et environnemental. Le processus d’innovation est apparu plus complexe, systémique, territorialement différencié et davantage centré sur les usages. La crise a alors généré des impacts et des trajectoires hétérogènes, en fonction des spécificités territoriales du lieu considéré. Ainsi, cette thèse interroge l’évolution de l’organisation systémique de l’innovation, à l’échelle régionale et en temps de crise. La région y est considérée comme une échelle pertinente de la géographie de l’innovation, à l’heure de l’économie de la connaissance. C’est aussi un acteur majeur du développement, partie prenante d’un dispositif multi-scalaire de l’innovation s’articulant au niveau européen, national et local. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui a ici servi de terrain d’observation,fait figure de région innovante intermédiaire tant à l’échelle européenne que nationale. Son étude permet de questionner la façon dont les interactions entre acteurs de l’innovation s’organisent. Enfin, le prisme de la crise permet de nourrir une lecture évolutionniste du processus d’innovation, en étudiant non seulement l’évènement en lui-même (l’instant t), mais aussi la trajectoire des mutations, de la phase ante à la phase post, autrement dit les impacts de la crise et les enjeux de vulnérabilité et de résilience du territoire. Ce travail entend démontrer les effets différenciés de la crise à partir de trois modes d’organisation systémique de la géographie de l’innovation : les secteurs de haute-technologie, les métropoles et les lieux d’innovation par les usages (tiers-lieux). Un important corpus de données permet d’identifierles trajectoires fragmentées de ces sous-systèmes, mais aussi les interactions entre sous-systèmes et le renforcement de l’intensité systémique du processus d’innovation. Parmi les points d’interactions, on observe le rôle ascendant des nouvelles organisations académiques et scientifiques dont la transversalité exerce un rôle structurant sur le territoire. Nous considérons ainsi que les acteurs académiques et scientifiques tendent à s’inscrire au cœur des dynamiques de l’innovation.

Thesis resume

In 2007, the subprimes crisis has plunged the world in a period of multiple crises with devastating socioeconomic and territorial effects. In this context, innovation has become even more important as a tool of economic recovery and of socio-environmental progress. The innovation process has become more complex, systemic, territorially differenciated and focused on innovation by uses. The crisis then led to various impacts and heterogeneous trajectories, in accordance with the territorial specificities of the considered location. Thus, this thesis questions the evolution of the systemic organization at a regional scale during a period of crisis. The region is there considered as a relevant scale for the geographic innovation at a time of the knowledge economy. This is also a major stakeholder of the economic development and the multi-scalar device of innovation at a European, national, and local level. The example of PACA region, which served as a field of observation, is an innovating middle-scale region as much as the European as the national scale. It study question how the interactions between innovation actors are organized. Finally, the prism of the crisis allows an evolutionist reading of the innovation process, by studying the event itself (t-time), but also the trajectory of the phase “ante” to the phase “post”, in other words, the impacts of the crisis and the issues of territorial vulnerability and resilience. Thus, this work shows the differentiated effects of the crisis based on three systemic organizations of the innovation geography: the high-tech business sector, the metropolises and the spots of innovation by uses. A large data corpus allows to identify the fragmented trajectories of these subsystems, but also their interactions and the strengthening of the systemic intensity of the innovation process. Among the interaction’s point, we see the growing role of the new academic and scientific organization, whose transversality plays a structuring role in the territory. Therefore, we believe that academic and scientific actors tend to be at the center of innovation’s dynamics.