International

Afin de développer la dimension internationale de la formation doctorale, de favoriser la mobilité des doctorants et de promouvoir la coopération scientifique entre unités ou équipes de recherche d’AMU et étrangères, une convention visant à organiser une cotutelle internationale de thèse peut être établie entre les deux établissements partenaires : AMU et le partenaire universitaire à l'international. Les établissements cocontractants sont dans ce cas liés par un principe de réciprocité.

La procédure de mise en place de la cotutelle internationale de thèse est décrite sur le site web de la Direction des Relations Internationales (DRI) d’AMU.

Toute demande d’inscription d’un doctorant en cotutelle, doit au préalable être validée par son ED de rattachement avant qu’elle ne soit soumise à la DRI pour instruction et ensuite à la Commission Recherche pour validation. Le dossier de demande de cotutelle soumis à l’ED pour avis doit comporter les éléments suivants : le dossier du doctorant candidat, les motivations et l’intérêt du projet de cotutelle avec le partenaire international, le CV du co-directeur ainsi qu’un descriptif des activités de recherche de l’unité ou équipe de recherche partenaire.

La demande de la convention doit être transmise à la DRI pour instruction avant le 15 avril de la première année universitaire d’inscription en thèse. Toutefois, et à titre exceptionnel, une demande dûment justifiée, faite au cours de la deuxième année, pourra être examinée.

Le doctorant s'inscrit dans les deux établissements partenaires. Il effectue ses travaux sous la responsabilité d’un directeur de thèse rattaché à l’ED d’inscription du doctorant qui s’engage à exercer pleinement ses fonctions d’encadrement en collaboration avec un directeur de thèse dans l’établissement partenaire. La thèse donne lieu à une soutenance unique. Après la soutenance le candidat est titulaire du doctorat de chacune des deux Universités partenaires.

Une cotutelle internationale de thèse, peut, dans certains cas être difficile voire impossible à organiser avec certains partenaires internationaux. Dans ce cas il est recommandé d’organiser une codirection de thèse à l’internationale, qui est un dispositif plus léger, qui ne nécessite pas une double inscription en thèse et ne conduit pas à une Co-diplomation. Les partenaires devront dans ce cas établir une convention de codirection internationale de thèse.